La bière en voyage: Tokyo 2016

 

L’avantage de poncer la bière, c’est qu’on en trouve de partout. Même après un voyage en avion de 12 heures sans douche, la tête dans l’cul, avec trop de jet lag dans la gueule pour comprendre si on a envie d’un petit dej’ ou d’une assiette de saucisses, on trouvera toujours un type qui nous vendra une bière. Et comme pour beaucoup de produits alimentaires, c’est très souvent meilleur local que quand le produit  a traversé 10 000 km dans des conditions de stockage pas toujours optimales.

Petit aparté: une bière est composée d’eau, de malt, de levures et de houblons. Comme vous êtes des lecteurs avisés, vous avez découvert dans un précédent billet qu’une partie du gout de la bière venait des houblons. Et bien il s’avère que les molécules qui donnent ce gout et qui proviennent du houblon sont assez fragiles et volatiles, en plus de se dissiper avec le temps, et la lumière. Un sacré bordel quoi. En gros, plus on a voulu faire une bière qui a le gout du houblon, plus il faudra la boire « fraiche » en termes de date d’embouteillage. Et comme vous vous doutez que les levures, ces petits champignons mignons dont le rôle est de manger le sucre des malts ne s’arrêtent pas quand on leur demande gentiment, une bière va travailler presque indéfiniment dans sa bouteille.
En gros, pour conclure: plus t’es proche du gars qui a brassé sa bière, meilleure sera ta dégustation, en théorie (y’a d’autres critères, on y reviendra).

J’étais au Japon en ce mois d’Avril 2016. Tourisme, on visite des trucs, on se balade, et forcément, arrivent des moments ou on a envie de se poser, et ça c’était mon créneau. Tokyo regorge d’adresses improbables, difficiles à trouver du fait de la façon de se repérer en ville, mais qui se sont assez souvent révélées être de petites perles.

Commençons par l’un de ceux qui m’a le plus ahuri, dans la pure tradition nippone, Vector Beer Factory (Shinjuku Gyoen-mae Shinjuku-ku, Shinjuku 1-36-7).

13509655_10208774128243083_414014603_o

Perdu dans l’Est de Shinjuku, dans un quartier résidentiel calme, on trouve après une balade dans le Shinjuku Gyoen Park un bar à bière spécialisé dans les IPAs locales et dans….la langue de bœuf. Un bar a bière et langue de bœuf, tout est normal.
Carte assez pointue, je galère à commander ce que je veux par ce que..13517976_10208774128203082_1303102470_o

Bon, au final, c’est un des lieux où on s’est le plus occupé de moi, des serveurs pointus, tarifs raisonnables, bref, j’y aurais passé ma soirée.

 

Petit arrêt au quartier de Roppongi et une halte au BrewDog Tokyo. EN tant que bon beer geek européen je connais assez bien BrewDog, mais je n’avais jamais foutu les pieds dans un de leurs bars. Le seuil est assez tape à l’oeil,
13493221_10208774125443013_207646055_o
s’ouvre sur un lieu cossy avec uniquement des occidentaux au service. Le ton est donné. Carte mettant à l’honneur les produits de la brasserie éponyme, possibilité de prendre des bouteilles de bières à emporter (ou sur place moyennant une somme importante), sélection restreinte de plats chauds, diffusion de spots télé sur la chaine et leurs créature hyper cools: c’est très bien huilé, un peu comme un Starbucks de la bière, un peu plus cher qu’ailleurs, un peu comme un Starbucks de la bière, on passe pas un mauvais moment mais c’est pas non plus très personnel, un peu comme…bref, vous l’avez?
13499544_10208774125523015_1908928301_o13509305_10208774125403012_1148618238_o13499418_10208774125483014_279816713_o

 

Allez, passons aux gros morceaux: Craft Beer Market, Koenji (Suginami-ku, Koenji-Kita 2-22-6.)
C’est un petit rade de quartier, sans prétention, mais qui s’avère être blindé H24 par ce que justement c’est sans prétention. Apéro edamame offert, carte locale, service souriant (rare au Japon!) et possibilité de manger des plats du jour ultra frais. Un must!

13499431_10208774124402987_65715600_o13509719_10208774124562991_1291833362_o

Je terminerais par deux excellentes adresses, tout d’abord Craftheads, Shibuya (Shibuya-ku, Jinnan 1-13-10, B1F).
Alors c’est vraiment pas simple de s’y rendre, le bar étant en sous sol d’un coin planqué de Shibuya sans aucune indication ni devanture un peu flashy. Par contre une fois dedans….
13523892_10208774127283059_1613430707_o

Une sélection assez folle de bières locales et du monde (principalement américaines, mais j’ai aussi vu la St Bon Chien de BFM au fût et autres perles planquées en bouteille. Les tarifs sont ceux d’un bar à bière classique (en gros, c’est cher…), on peut manger des pizzas maison assez réglos, et ils on une cave à bourbons assez balèze. Mais je vais le dire qu’une fois: c’est une halte immanquable pour tout beer geek qui se respecte tant la sélection des produits est parfaite et pointue.
13499889_10208774127203057_1732049676_o13509763_10208774127323060_1985334096_o13493263_10208774127243058_1331436624_o

Je finirais par mon coup de cœur, Vivo!, un petit bar du quartier d’Ikebukuro (Toshima-ku, Higashi-Ikebukuro 1-20-5, B1F).
Coup de bol, je tombe pendant une semaine de la bière ou pas mal de bars se sont donnés le mot pour proposer des fûts assez fous (pour ceux à qui ça parle, Brainless On Peaches #56 de Epic Brewing, Sexy Betty de Nebraska Brewing, il avaient aussi des Old Curstacean 2005 de Rogue, bref, des trucs qu’on trouve plus…). En gros c’est le sans fautes: personnel adorable et en plus calé et à l’écoute (le gars s’est fait chier pour mon donner le numéro du brassin, le #56 pour ceux qui suivent…), des produits de caractère, entre local et pointus, des plats abordables, lieu mignon et à taille humaine, tout ce qu’il me faut pour me faire passer un bon moment entre ma femme et mon verre. Bravo!

13499750_10208774128123080_1078251447_o13493620_10208774128163081_1527615250_o

A très vite, et n’oubliez pas de vous laver les mains en partant.
Bisous!

13499600_10208774128083079_1584566970_o

Publicités